Étude de cas : Université de Nottingham | NETSCOUT

Université de Nottingham

L'université de Nottingham compte parmi les premiers instituts de recherche du Royaume-Uni et possède des campus en Chine et en Malaisie. Les quatre sites britanniques de l'université accueillent plus de 30 000 personnes, personnel et étudiants compris, et sont connectés par un réseau de base OSPF. L'université dispose d'une connexion au réseau JANET, tandis que les services réseau étudiants (Student Network Services, SNS) utilisent une connexion avec le réseau NTL pour accéder à Internet. Cette séparation des connexions permet aux étudiants de naviguer sur Internet et d'utiliser des services du type discussion en ligne sans atteindre à la sécurité du réseau JANET ni à ses règles de sécurité.

Leur défi était de faciliter la collecte et l'analyse de gros volumes de trafic de donnés, opérations rendues difficiles par la diversité des protocoles utilisés par les différents sites.

Le logiciel NetFlow Tracker Fluke Networks rend possible une meilleure visibilité de ce réseau multisite complexe et améliore la collecte des données relatives aux performances en provenance du réseau. L'université a acheté et mis en œuvre NetFlow Tracker en Septembre 2004, juste avant le lancement de l'année universitaire. Cela s’est rapidement traduit par des avantages non négligeables sur le plan de la sécurité, des performances et de la planification des capacités.

En savoir plus...

 
 
Powered By OneLink