Outils de suivi des applications - Analyse de l’application et outils de suivi des performances | NETSCOUT

Suivi d’application : Outils de gestion et de suivi des performances applicatives

Trop souvent, la surveillance des performances des applications de l’infrastructure d’entreprise est limitée aux rangées inférieures de la pile de réseau à sept couches. En ce qui concerne l’analyse et le suivi des performances des applications, la tendance naturelle est de se concentrer sur les serveurs, les routeurs, les commutateurs, et les autres équipements qui comportent une architecture de réseau physique, mais aussi les protocoles, les liaisons et les circuits qui permettent à ces composants de communiquer. Ce qui est souvent négligé ou traité en tant que problème à part est le suivi des performances des applications.

Indépendamment de la façon dont le réseau physique est organisé et géré, la performance de réseau souffrira si les applications hébergées sur le réseau, sur le cloud ou une version hybride de ces deux environnements qui transmettent des informations sont compromises. Parmi les exemples de performance d'application défavorable sont inclus : une exécution incorrecte, qui peut complètement désactiver l'application ou la faire ralentir les serveurs ou les circuits, de même qu'une utilisation inadéquate ou imprévue, comme lorsque le personnel télécharge de larges fichiers ou diffuse une vidéo ou quand la demande d'accès dépasse les prévisions.  De même, dans un environnement cloud ou hybride, vous pouvez perdre de vue et ne plus contrôler ce qui est transmis ainsi que les moyens permettant cette transmission - ce qui entraîne souvent une expérience utilisateur médiocre.

Applications

La gestion des performances des applications est essentielle à la surveillance et à la maintenance de l'intégrité des applications dans toute l'entreprise. Pour assurer la disponibilité des applications et la réalisation des accords sur les niveaux de service (SLA) avec toutes les parties appropriées, le personnel informatique doit savoir qui utilise l'application, quand, où et comment elle est utilisée, et bien plus.

L'analyse des performances applicatives

et d’autres outils de gestion et de suivi deviennent encore plus essentiels à mesure que la complexité des applications se développe dans des milieux multicouches et que les services s’orientent vers le cloud.  À mesure que le nombre d’utilisateurs augmente et que le trafic applicatif est segmenté en classes distinctes de service pour répondre aux accords de niveaux de service, il est crucial de planifier, gérer et contrôler l’expérience de l’utilisateur final avec le bon ensemble d’outils.

Éléments clés

La gestion et le suivi des performances applicatives

ne doivent pas être exécutés en vase clos. L'analyse passive du côté serveur et l'analyse approfondie basés sur WAN et sur LAN sont obligatoires pour adresser les problèmes de performances ou les déviations par rapport aux lignes de base établies. Date

La surveillance des performances applicatives

des conditions actuelles et historiques est intégrée avec des capacités semblables dans l’infrastructure physique, des problèmes peuvent être identifiés et mesurés rapidement, et leurs sources localisées sur le réseau, le serveur ou sur l’application elle-même.

En outre, la visibilité ne peut uniquement concerner les éléments internes, les applications déployées de centre de données.  Avec l’essor des applications cloud rapidement déployées, il est crucial de disposer de la souplesse nécessaire pour suivre les aspects internes et externes pour assurer la disponibilité et les performances des applications essentielles de l’entreprise, peu importe où elles sont situées.

Une mauvaise gestion des performances des applications

et des outils de suivi produit des effets négatifs qui peuvent être ressentis à travers toute l’entreprise : de la productivité réduite des employés à l’inefficacité informatique en passant par le mécontentement des clients et une diminution du chiffre d’affaires. Les outils de gestion des performances applicatives peuvent aider à éviter des problèmes et atténuer leurs effets en facilitant une réaction rapide et précise quand des conditions anormales se développent, mais seulement lorsque les outils de gestion des performances des applications portent sur les éléments clés suivants :

  • Évaluation et disponibilité des applications (mesurez régulièrement la performance nominale horizontalement à travers l’infrastructure distribuée et verticalement à travers toutes les piles de réseaux de sept couches quand l’environnement de fonctionnement évolue avec le temps)
  • Mesure du temps aller-retour (déterminez combien de temps il faut pour que le trafic d’application aille de la source à la destination et inversement) pour les éléments internes, les SaaS et applications hybrides
  • Disponibilité du service pour des applications internes, SaaS et hybrides
  • Analyse d'application par classe de trafic (identifiez combien de bande passante les applications telles que la voix, la vidéo, le web, le FTP et le streaming utilisent, en temps réel et au niveau historique, pour que chaque classe de service favorise l'efficacité maximum de réseau)
  • Identification de paramètres incorrects de classe de service (s’assure que les applications ne provoquent pas de problème de performance parce qu’elles ont été mal configurées en raison d’une attribution incorrecte de classe de service)
  • Dans bien des cas, ces outils de surveillance et de gestion des performances applicatives peuvent identifier la cause initiale des problèmes, mais parfois, des outils d'inspection de paquets sont nécessaires. Typiquement, ces décodeurs de trames de base fournissent une vue des transactions au niveau des paquets qui est souvent utile, mais n’est pas suffisante ou ne fournissent pas les informations nécessaires pour le dépannage rapide des applications. D’autres outils avancés peuvent fournir une analyse d’application plus approfondie qui peut considérablement accélérer la résolution de problème.
 
 
Powered By OneLink