8 facteurs influant le plus le temps de réponse de vos utilisateurs finaux | enterprise.netscout.com

8 facteurs influant le plus le temps de réponse de vos utilisateurs finaux

18 août 2015

Les utilisateurs sont-ils satisfaits de leur expérience ? Ils se plaignent de la lenteur du service et de temps de latence ? Est-ce que la direction a besoin de savoir pourquoi une meilleure bande passante et la planification des capacités sont importantes ? Il y a plusieurs problèmes qui peuvent affecter l’expérience de l’utilisateur final et le temps de réponse et ce sont les plus courants et les plus problématiques de tous.

Un nombre croissant de périphériques sur le réseau viennent consommer naturellement plus de bande passante, entraînant une baisse de la vitesse du réseau pour tous les utilisateurs.

1. Nombre de machines et de périphériques sur le réseau

À mesure que l’entreprise se développe et que davantage d’ordinateurs et de périphériques sont ajoutés au réseau, la bande passante est utilisée au maximum de ses capacités et éventuellement au-delà de ses capacités. Ceci est particulièrement vrai dans un milieu de travail BYOD, où chaque travailleur peut utiliser deux ou trois différents périphériques sur le réseau, chacun venant utiliser une portion de la capacité en bande passante et du réseau.

2. Le type et l’intégrité de ces appareils

Les ordinateurs et les périphériques mobiles qui sont intègres et exempts d’inflagiciels et de logiciels malveillants viennent moins accaparer de ressources quand il s’agit de la capacité du réseau. Dans un environnement où les utilisateurs ne sont pas formés et ne savent pas quelles applications sont sûres et comment éviter la présence de programmes malveillants, logiciels-espions et logiciels publicitaires sur leurs ordinateurs et périphériques, les appareils consomment plus de bande passante.

3. Les types de trafic réseau

Tout le trafic sur un réseau commercial n’est pas de nature commerciale. Beaucoup de trafic est de nature personnelle. Si les utilisateurs tirent parti du réseau pour les médias sociaux, appels VoIP pour des raisons personnelles, vidéo en streaming ou téléchargement de contenu pour des raisons personnelles, cela met une pression inutile sur les ressources réseau et ralentit le réseau pour tous les utilisateurs.

4. Les activités de collecte de données sur le réseau

De nombreux nouveaux outils sont disponibles pour recueillir des données et automatiser les processus. Certains de ces outils peuvent ralentir l’activité réseau comme les systèmes viennent rechercher et collecter des données. Cela peut inclure des logiciels comme ERP, CRM et logiciels qui sont conçus pour évaluer ou automatiser les opérations.

5. Le type de contenu évalué par le biais du réseau

Le contenu auquel les utilisateurs accèdent via le réseau fait une différence significative au niveau des capacités nécessaires pour accueillir un nombre spécifique d’utilisateurs. Par exemple, si les utilisateurs viennent principalement travailler et partager des documents texte et tableurs, ceux-ci sont légers et un réseau ordinaire peut gérer cela sans appliquer de charge excessive sur les capacités. À l’inverse, si les utilisateurs trouvent et partagent des contenus plus volumineux comme des vidéos, des graphiques haute résolution, etc., la capacité est consommée assez rapidement.

6. Les interdépendances des applications, bases de données, etc.

Chaque fois qu’une application doit accéder à une autre application ou qu’une application doit accéder à une base de données, cela ralentit le réseau. Quand un réseau incroyablement complexe d’applications, logiciels, bases de données, etc. sont à l’œuvre sur un réseau, cela peut affecter l’expérience de l’utilisateur final.

7. Projets spéciaux

Lorsque les utilisateurs accèdent au cloud pour utiliser des applications, logiciels et bases de données à l’extérieur, cela consomme davantage de ressources réseau qu’un accès et utilisation locale du logiciel, consommant plus de bande passante au cours de ce processus.

Des projets spéciaux comme une clôture de fin d’année, la génération de rapports, le développement de produits et des campagnes de marketing peuvent appliquer une charge exceptionnellement élevée sur le réseau temporairement, provoquant une baisse des performances réseau et affectant les conditions d’utilisation. La plupart du temps, cela ne vaut pas la peine d’augmenter la capacité d’un projet à court terme, mais si le projet vient signaler plus de croissance et d’expansions dans un avenir proche, il serait peut-être temps d’augmenter les capacités afin de compenser le trafic supplémentaire et la charge de travail.

8. Applications cloud en cours d’utilisation

Contrairement à un logiciel qui est installé sur les ordinateurs et périphériques, les applications et logiciels cloud utilisent les ressources réseau chaque fois qu’un utilisateur utilise ce produit. Les applications cloud viennent diminuer le besoin en stockage local et la puissance de traitement, mais augmentent la charge imposée sur les ressources réseau, affectant ainsi l’expérience de l’utilisateur final.

En savoir plus sur ce qui vient affecter l’expérience de l’utilisateur final et la façon de l’améliorer avec le livre blanc gratuit, « Faire passer le client avant tout - gestion de l’expérience utilisateur. » Cette ressource gratuite vous est offerte par NETSCOUT.

 
 
Powered By OneLink