Les défis de la technologie LTE | NETSCOUT

Les défis de la technologie LTE

La demande des entreprises et des consommateurs en matière de services sans fil augmente rapidement. Au cours des dernières années, le volume d'information circulant sur les réseaux sans fil via la voix, données et vidéocommunication ont augmenté au point d'atteindre un nouvel ordre de grandeur. En parallèle, les abonnés s'attendent à une qualité de service toujours supérieure et consistante, indépendamment de leur utilisation du réseau ou de leur emplacement, qu'ils soient en déplacement ou dans un immeuble.

Les opérateurs répondent à cette demande en améliorant leurs réseaux centraux et leurs réseaux d'accès mobile, et en transférant le trafic de données mobiles par l'intermédiaire des réseaux sans fil intra-muros (ou IBW). Tandis que les fournisseurs de services effectuent une migration de la 2G à la 3G, puis à la 4G via la technologie LTE, l'infrastructure du réseau central passe d'une combinaison de technologies de commutation de circuits et de paquets, à une architecture entièrement basée sur l'IP. Les réseaux IBW doivent également subir un changement de paradigme en rapport aux équivalents de la génération précédente, afin d'assurer la conformité aux exigences de couverture, de capacité et de performances.

Pour obtenir la pleine puissance du réseau LTE, les opérateurs ont besoin des outils adéquats lors de la conception, l'implémentation et l'exploitation de réseaux centraux et IBW. Les outils de la génération précédente n'ont pas été développés en prenant en compte les environnements de production et les utilisateurs d'aujourd'hui. Les outils doivent être « intelligents », intuitifs et légers afin d'aider les opérateurs à mettre en place des réseaux optimisés de manière rapide et économique, et d'identifier, isoler et résoudre les anomalies afin d'offrir l'ampleur, la profondeur et la qualité des services qui leur permettront d'être compétitifs.

Tendances dans le trafic réseau mobile

L'âge de la mobilité est arrivé, mais la « vague » de la mobilité commence à peine à se former, et reste loin d'avoir atteint son potentiel maximum. Le trafic réseau mobile va exploser, non seulement à cause de la prolifération des appareils mobiles, mais également à cause de la demande croissante en termes de services vidéo et données, en plus de la voix. Selon les prévisions du Cisco VNI Global Mobile Data Forecast 2012-2017, 66 % du trafic de données mobiles mondial utilisera la vidéo d'ici 2017. Le trafic de données mobiles verra son taux de croissance annuel combiné augmenter de 66 %, passant de 2012 à 2017 (un débit trois fois plus élevé que le trafic IP fixe mondial), atteignant 11,2 exabytes par mois au niveau mondial, d'ici 2017. Au même moment, les opérateurs sont sous une énorme pression les obligeant à fournir un niveau de qualité de service (QoS) exceptionnel afin de garder leur clientèle et de minimiser les risques de passage chez la concurrence. La concurrence visant à obtenir des abonnés provient des autres opérateurs, mais aussi des offres gratuites ou par contournement.

Pour réussir dans cet environnement, les opérateurs doivent entreprendre deux initiatives. Tout d'abord, ils doivent faire passer le réseau sans fil central de la 2G/3G à la 4G, et cela passe par l'utilisation de la technologie LTE (Long-Term Evolution, ou évolution à long terme). En second lieu, ils doivent transférer autant de trafic que possible du macro-réseau sans fil vers les réseaux intra-muros (IBW). Environ 80 % du trafic de données mobiles actuel à pour origine l'intérieur d'un immeuble, et ce chiffre est susceptible de augmenter. Au même moment, près de 50 % de ce trafic provient de seulement 10 % de tous les immeubles, créant ainsi un sérieux déséquilibre en termes de ratio couverture requise/couverture disponible. Les options IBW, incluant les systèmes d’antennes distribuées (DAS), les petites cellules (femtocellules, picocellules, métrocellules et microcellules) et le Wi-Fi, vous aident à faire face à ces défis.

Éléments clés

Il y a trois caractéristiques essentielles que les opérateurs doivent garder à l'esprit au moment de s'adapter à ces nouvelles tendances. La première : la couverture. Les abonnés s'attendent à pouvoir accéder aux services à tout endroit, qu'ils soient immobiles ou en mouvement. La deuxième : les capacités. Les opérateurs doivent optimiser le réseau d’un bout à l'autre afin de pouvoir assurer la prise en charge de services à forte utilisation de bande passante, comme le streaming vidéo, pour des volumes d'utilisateurs toujours croissants. La dernière caractéristique : les performances. Cela comprend le niveau de qualité du service, mais aussi l'assurance d'une réponse précise et rapide aux anomalies et aux rapports indiquant un rendement des services aux utilisateurs inférieur à la norme. La clé pour les opérateurs : offrir une large couverture, des capacités optimisées et un haut niveau de performances, le tout de manière aussi économique que possible, en prenant en compte les dépenses liées au capital et à l'exploitation.

Avec la technologie LTE, l'architecture du réseau central se mue en une infrastructure entièrement basée sur l'IP. Au vu des vitesses et de la quantité jamais constatée auparavant des paquets IP circulant sur le réseau, les solutions de surveillance et de dépannage et de surveillance des performances de la génération précédente, configurées et calibrées pour des architectures pré-LTE, ne sont désormais plus adéquates.

Pour s'adapter à l'IBW, l'infrastructure aussi doit changer. Les macro-réseaux étaient habituellement conçus afin de prendre en charge un nombre limité d'utilisateurs, ne faisant appel qu'à un panel réduit de sous-services, tels que la voix. Afin de se préparer à l'imminente vague de données mobiles, les solutions IBW sont idéales pour offrir la couverture, les capacités et la qualité requises. Etant donnée l'ampleur d'une installation IBW, les opérateurs ne peuvent pas faire face à ce défi seuls. Ils doivent se tourner vers des intégrateurs systèmes, des entreprises (ayant probablement elles-mêmes intérêt à ce que leurs locaux bénéficient des meilleures couverture et capacité, et étant donc disposées à partager le coût du déploiement) et autres tiers, afin de concevoir et mettre en œuvre de nouveaux réseaux IBW minimisant les interférences des fréquences radio, et proposant une isolation suffisante du macro-réseau pour maximiser les performances et le transfert des données du réseau central.

Meilleures pratiques

En fin de compte, les opérateurs doivent offrir une qualité de service fournissant une ergonomie attractive, sans considération pour le type d'offre de service auquel l'utilisateur accède, son emplacement, ou encore la quantité d'abonnés désirant accéder aux services de manière simultanée. Pour ce faire, les opérateurs ont besoin des outils adéquats, pouvant les aider lors de la conception, le déploiement et l'exploitation du réseau central et du réseau intra-muros. Les outils adéquats sont :
  • Intelligents - Une largeur et une profondeur fonctionnelles sont essentielles, de même qu'une visibilité et une capacité à mettre en corrélation des informations provenant de multiples domaines (comme l'utilisateur du réseau central et les plans de contrôle) pour une analyse précise de la cause principale des problèmes.
  • Performants - L'échelle et la vitesse des outils doivent correspondre aux caractéristiques du réseau et des services y circulant.
  • Faciles à utiliser - Lorsque le service informatique, l'ingénierie, et les ressources sur le terrain ont une charge de travail excessive, des solutions puissantes équipées d'interfaces utilisateur claires et intuitives s'avèrent être d'une valeur inestimable.
  • Portables - Les réseaux mobiles exigent des outils mobiles, légers et pouvant être déployés rapidement aux emplacements où ils sont nécessaires.
  • Économiques - Des outils puissants dotés de ces caractéristiques permettent d'obtenir des résultats plus rapidement et maximisent le retour sur investissement en éliminant le besoin d'une gamme de solutions hétérogènes qui font grimper le capital et les dépenses d'exploitation.

Sur le réseau central, par exemple, la plupart des solutions de gestion des performances ont été développées pour les réseaux à commutation de circuits. Une fois confrontées à la vitesse et au volume d'un réseau entièrement basé sur l'IP, les solutions de génération précédente laissent échapper des paquets et de la mémoire de débordement, ce qui empêche de déterminer la source d'une anomalie ou d'assurer le suivi de problèmes intermittents se produisant au cours d'une période prolongée.

Pour les réseaux IBW, les opérateurs, les intégrateurs de système, les locataires et propriétaires d'immeubles effectuent habituellement une analyse de spectre seulement au moment des essais finaux du réseau, parce que les outils se sont généralement avérés chers, encombrants et compliqués à utiliser. Lorsque les problèmes sont détectés sur le tard, reprendre les travaux revient cher et prend beaucoup de temps. Des analyseurs légers, conviviaux, peu coûteux et dotés d'une fonctionnalité robuste vous permettent d'effectuer des analyses à chaque phase du cycle de vie du développement du réseau IBW. Identifier les problèmes en avance permet d'atténuer les risques, de réduire les coûts liés aux manières de répondre au problème et de rester à jour au niveau du déploiement du réseau IBW.

Network Time Machine™ pour fournisseurs de services
Dispositif de dépannage ultime pour réseaux LTE

La Network Time Machine (NTM) est la première solution d’analyse a posteriori des causes profondes jusqu’au niveau des paquets et prend en charge le trafic LTE 20 Gbps sur les plateformes portables et montées en rack. Son fonctionnement de type « plug and play » prend en charge l’identification automatique des abonnés LTE à partir du trafic capturé ; l’évaluation des transactions de mobilité et de gestion de sessions de chaque abonné, ainsi que l’identification des problèmes dans son interface utilisateur conviviale.


AirMagnet Spectrum ES
Analyseur de spectre cellulaire portable

AirMagnet Spectrum ES est un analyseur de spectre léger, mobile et fonctionnant via USB, qui peut être utilisé pendant chacune des phases de conception, dedéploiement et de maintenance du réseau IBW, pour identifier et régler des problèmes au plus tôt, pour atténuer les risques et le besoin d'une reprise coûteuse des travaux et pour rester dans les délais des projets. Grâce à son interface intuitive et ses processus de déroulement, les utilisateurs de l'outil, du technicien à l'ingénieur, peuvent établir les données repères des fréquences radio, mesurer l'isolation entre les réseaux IBW et les macro-réseaux, détecter/classer/localiser les sources d'interférences de fréquences radio grâce à la seule base de données de type « jour zéro » du marché, et surveiller les réseaux de sécurité publique. AirMagnet Spectrum ES réduit le besoin d'interventions manuelles lentes et sujettes aux erreurs en fournissant des consultations automatisées spécifiques au site de l'opérateur et à la technologie, mais en octroyant également une visualisation précise et rapide des opérateurs et technologies pour des fréquences entre 698 et 2690 (prise en charge de réseaux 2G, 3G et 4G/LTE). AirMagnet Spectrum ES propose des affichages de nouvelle génération de graphiques du spectre principal (FFT, spectrogramme, densité de spectre, cycle de travail de fréquence et autres) et plusieurs options de tri dans un facteur de forme abordable permettant d'accélérer de manière économique le dépannage et l'analyse de cause première des problèmes.

Livres blancs et téléchargements

NETSCOUT met à disposition de ses clients de nombreuses ressources afin de les aider à résoudre leurs défis. Certains exigent un enregistrement simple. Voir la liste complète des webémissions, des livres blancs et des notes d'application pour d'autres questions.

Livres blancs/fiches techniques :

Fiche technique AirMagnet Spectrum ES
AirMagnet Spectrum ES™, le premier outil d’analyse de spectre du secteur conçu pour simplifier les tests sur site et le dépannage de déploiements de transfert cellulaire, notamment DAS et les petites cellules. AirMagnet Spectrum ES offre une portabilité, un coût modéré, des fonctionnalités améliorant la productivité sur site et une visibilité intuitive du réseau, qui sont essentiels pour la certification et le dépannage à chaque étape de la durée de vie du projet. La solution permet ainsi des déploiements de transfert rapides et appropriés.
Network Time Machine™ pour les fournisseurs de services (Nouveau)
Network Time Machine est une solution de dépannage souple qui fournit une vaste visibilité sur le réseau et les applications et les détails dont vous avez besoin pour résoudre des problèmes .... En toute rapidité !

 

Cassettes vidéo :

Network Time Machine™ pour les fournisseurs de services (nouveau)
Le déploiement du VoLTE constitue un défi de taille pour les fournisseurs de services, car cela requiert un fonctionnement sans faille à travers le réseau LTE principal ainsi que le réseau téléphonique commuté public (RTPC) et les réseaux 3G existants. Le dépannage de problèmes avant et après le déploiement requiert une visibilité avancée sur le trafic de signalisation et des médias. Voyez comment Network Time Machine conçu avec des capacités de capture des performances avancées et des fonctions d'analyse de la voix sur LTE et LTE Advanced permet aux fournisseurs de services de combler l'écart en termes de visibilité.
Ressources du Spectrum ES - Vidéo de présentation
Regardez des vidéos supplémentaires pour en savoir plus sur AirMagnet Spectrum ES.

 

Démonstrations de logiciel :

AirMagnet Spectrum ES
Regardez notre vidéo et téléchargez une démonstration gratuite de notre analyseur de spectre portable et abordable destiné aux solutions cellulaires.

 

 
 
 
Powered By OneLink