Temps de réponse de l’utilisateur final | Suivi de l’utilisateur final | NETSCOUT

Temps de réponse de l’utilisateur final

La disponibilité du réseau ne signifie pas toujours de hautes performances des applications. Les ingénieurs réseau ont accès à plus de sources de données pour surveiller leurs réseaux que jamais auparavant. Ils ont la capacité d’analyser l’intégrité de l’appareil, son niveau d’utilisation, les rejets de paquet et les flux de trafic, de rassembler ces données au sein d’outils de gestion de réseaux. Pourtant, malgré cette visibilité, ils luttent toujours pour devancer les applications lentes. La clé permettant de résoudre et de devancer ces tendances s’appuie sur la visibilité fournie par l’analyse des temps de réponse de l’utilisateur final.

Pourquoi est-il si important de mesurer et suivre le temps de réponse de l’utilisateur final ?

Alors que les ingénieurs réseau semblent avoir une pléthore d’outils et de systèmes pour surveiller l’intégrité du réseau, il subsiste un écart entre les applications et la supervision réseau qui prouve la nécessité de l’adoption d’une approche différente : le suivi de l’utilisateur final. En outre, il existe une pression croissante, où il est demandé de mieux répondre aux besoins des utilisateurs finaux et d’augmenter la satisfaction des utilisateurs en mettant en place un suivi de l’expérience de l’utilisateur final.

Comme les applications gagnent en complexité et ne cessent de croître, cela ne fera que s’aggraver. En fait, 75 % des équipes informatiques1 voient les performances de leurs applications d’entreprise se dégrader (lenteurs), celles-ci incluent des systèmes essentiels de l’entreprise.

Même avec des outils de suivi avancés, 70 % du temps2 les ingénieurs réseau constatent des lenteurs au niveau des applications suite à des réponses négatives de la part des utilisateurs finaux. Cela signifie que, au moment où ils commencent à être impliqués, l’entreprise a déjà été touchée. La productivité de la main-d’œuvre a un impact direct sur l’activité, de sorte que les organisations informatiques doivent se concentrer sur la façon dont les utilisateurs finaux utilisent les services informatiques et sur le suivi de ces utilisateurs.

La clé permettant de résoudre et de devancer ces tendances s’appuie sur la visibilité fournie par l’analyse des temps de réponse de l’utilisateur final.

 

1 IDG Research Services

 

 

What is important for end-user response time?

Des outils qui affichent des résultats positifs en termes d’intégrité et de disponibilité du réseau sont importants. Ils fournissent l’intégrité globale du système et montrent quand et où une panne se produit. Cependant, même avec un réseau intègre, les applications peuvent toujours souffrir de lenteurs et causer des expériences négatives aux utilisateurs finaux.

Ces outils d’analyse ne fournissent pas les détails nécessaires pour affronter et résoudre les problèmes des applications d’aujourd’hui de plus en plus complexes. Les ingénieurs réseaux ont besoin d’accéder aux flux de données et aux transactions synthétiques des utilisateurs, cela leur montreront la part de responsabilité du client, réseau et du serveur/de l’application en ce qui concerne le temps de réponse global de l’utilisateur final. Sans ces données de suivi des utilisateurs finaux, des problèmes peuvent persister pendant une longue période et les rejets de responsabilité et les dépannages à l’aveuglette commencent. C’est notamment le cas lors du dépannage de problèmes avec des applications de cloud computing, étant donné que les ingénieurs n’ont pas un accès complet aux systèmes qui les prennent en charge.

Les services informatiques sous-estiment le coût réel des problèmes de performances des applications. Ces questions ont de nombreuses incidences pour l’entreprise en termes de productivité des employés et contribuent à réduire la confiance des clients et ils prennent généralement beaucoup de temps à résoudre en raison de leur complexité. Pour faire face à ces problèmes, il ne suffit pas aux ingénieurs réseau d’analyser leur infrastructure, de rechercher des erreurs, puis de donner le relai à un autre service informatique lorsque le réseau est exonéré. Ils ont besoin d’aller plus loin et d’utiliser les détails fournis par l’intermédiaire du suivi du EURT.

 

 

Best Practices to improve end-user response time

Une expérience de l’utilisateur final réussie se fait par des transactions réussies et de haute performance en direction des applications. Si une transaction lente ou défectueuse se produit, même dans le passé, les ingénieurs peuvent déterminer exactement quel était le domaine du problème et se concentrer sur les données qui mènent à une résolution et non uniquement une hiérarchisation du problème ou un transfert.

Les ingénieurs réseau sont les maîtres des routes et chemins empruntés par les flux du trafic, cela leur donne un accès unique au trafic de l’utilisateur final qui accède aux systèmes des applications. Ils ont besoin de systèmes qui permettront de recueillir ces flux de données et d’effectuer une analyse automatisée des temps de réponse de l’utilisateur final, en particulier dans les centres de données où des milliers de transactions par minute sont diffusées en continu. Une visibilité au niveau des paquets leur permet de contrôler comment les utilisateurs interagissent avec les serveurs et surtout, de rapidement identifier quel composant du système est lent :

  • Retard au niveau des applications
  • Retard au niveau du serveur
  • Retard au niveau du réseau
  • Retard au niveau du client

Dans un environnement hybride où certaines applications sont hébergées dans le cloud, ces mesures peuvent être déterminées par des tests synthétiques effectués par un système d’analyse. En cas de ralentissement, les ingénieurs peuvent être informés de l’heure de l’événement, ainsi que du domaine du problème qui a contribué à la cause première. Plutôt que de laisser les utilisateurs évaluer seuls l’intégrité des applications, les ingénieurs peuvent analyser de façon proactive ces systèmes pour s’assurer qu’ils s’exécutent avec un niveau élevé de performance pour les utilisateurs finaux.

Une expérience de l’utilisateur final de haute qualité est fournie par des applications de haute performance, qui, en fin de compte, conduisent les entreprises à atteindre de hauts niveaux de production.

 

 

 
 
 
Powered By OneLink