Dépannage à l'aveugle : toujours une des principales causes de problèmes non résolus pour les services informatiques | NETSCOUT

Dépannage à l'aveugle : toujours une des principales causes de problèmes non résolus pour les services informatiques

par Chris Greer

Essayez cet exercice lorsque vous aurez du temps libre. Prenez un puzzle de 100 pièces, mettez un bandeau sur vos yeux, déposez les pièces sur une table et reconstituez le puzzle.

Est-ce que cela est possible ? Eh bien, si l'on veut assembler les pièces de force, nous pouvons techniquement toutes les associer, mais une fois le bandeau retiré, cela peut sembler légèrement chaotique.

Ceci illustre la situation dans laquelle les ingénieurs en informatiques d'aujourd'hui peuvent se trouver. Les problèmes liés au réseau et aux applications se multiplient à la fois au niveau de leur ampleur et de leur complexité, et les résoudre exige une visibilité complète du client à la base de données finale. Pourquoi ? Pour répondre à cela, nous allons jeter un œil à la prise en charge d'une demande client, du moment où il appuie sur une touche du clavier jusqu'à la réponse envoyée par le serveur, pour évaluer combien de dispositifs au cours du processus sont nécessaires pour la traiter. Ensuite, nous pourrons déterminer s'il existe des zones d'ombre dans la visibilité de notre propre environnement informatique.

De la saisie du client à la livraison de l'application

Premièrement, le client se relie aux serveurs d'application. Supposons que ceux-ci sont situés dans un centre de données que nous contrôlons, et pas dans un environnement public ou un environnement Cloud hébergé. En outre, supposons que la personne se connecte depuis une salle de conférence via un ordinateur portable en utilisant une connexion sans fil. Pour se relier, le client doit d'abord se relier à l'environnement WiFi, il doit atteindre un débit de données et une réception qui soit suffisamment bonne pour pouvoir prendre en charge le débit de l'application. Après l'authentification avec le domaine, le client demande l'IP du serveur d'application au serveur DNS, ce qui lui permet alors de se connecter au(x) serveur(s) d'application. Sur leur chemin vers l'environnement du serveur, les paquets du client peuvent alors transiter via un certain nombre de dispositifs réseau, physiques et virtuels, qui peuvent inclure des environnements MPLS ou d'autres environnements WAN provenant d'un prestataire de services.

Une fois dans le centre de données, une demande peut d'abord être traitée par un équilibreur de charge, qui la transmettra à un serveur frontal disponible. À ce stade, l'application peut exiger des opérations finales aux serveurs d'application ou de base de données, qui peuvent être présents sur des environnements virtuels ou à proximité de ceux-ci. Après qu'une réponse soit formée, elle est finalement transmise de nouveau au client sur un chemin réseau similaire, et, avec un peu de chance, sans congestion ou perte de paquet. De tous ces composants dans le cycle de vie du paquet (il peut y en avoir plus dans certains environnements), combien surveillons-nous efficacement ? Ceci inclurait non seulement une surveillance en temps réel des problèmes qui se produisent en ce moment même, mais également des données historiques pour les problèmes intermittents qui semblent apparaître puis disparaître. Après avoir réfléchi à tous les composants nécessaires pour fournir des applications de haute performance, nous pouvons constater qu'il existe des lacunes importantes dans notre visibilité, nous rendant aveugles dans ces domaines lors de la résolution des problèmes.

OptiView XG et TruView fournissent les outils complets nécessaires pour une visibilité complète et de bout en bout de la livraison d’applications. OptiView XG offre une visibilité des données actuelles à la seconde près ainsi que des données historiques pour les environnements de réseaux sans fil et filaires, avec notamment des fonctionnalités d'analyse du chemin visuel détaillées, qui mettent en évidence les problèmes du réseau dans le chemin du paquet. Au sein de l’environnement d’application, TruView s’appuie sur les capacités de transfert sur disque des paquets, le temps de réponse des applications, l’analyse des opérations et les données de flux pour isoler les problèmes à un seul lien, serveur ou opération.
Avec ces deux produits, les angles morts dans la visibilité du réseau et des applications appartiennent désormais au passé. Ceci permet aux ingénieurs en informatique de trouver rapidement et de manière claire la cause première des problèmes venant affecter les performances.

 

Ressources relatives de gestion des réseaux informatiques
 

Consultez nos conseils d'initiés dans le blog Network Insider pour plus d'informations sur le contrôle, l'analyse et le dépannage de réseau

 
 
Powered By OneLink