Livre blanc : Gérer les performances applicatives | NETSCOUT

Livre blanc : gérez les performances des applications dans un environnement virtualisé du point de vue de l'utilisateur final

Citrix propose des solutions de virtualisation de bureau, de réseautage, de traitement informatique/infonuagique et de réunions virtuelles à ses clients. Ces solutions fonctionnent ensemble pour réduire les frais et améliorer la flexibilité des services que les technologies de l'information offrent à l'entreprise, par l'intermédiaire d'initiatives telles que : la virtualisation de bureau, la convergence des réseaux infonuagiques de l'entreprise, le BYOD (apporter son appareil personnel), la mobilité des cadres, le changement de poste, etc. Dans ce livre blanc, nous allons discuter de la manière de gérer les performances des applications dans des environnements de type bureau virtuel, du point de vue de l'utilisateur final.

    TABLE DES MATIÈRES
  • Pourquoi la surveillance Citrix représente-t-elle un défi ?
  • Citrix propose un nouveau niveau de « capture de données d'écran »
  • Généralement, l’utilisateur avance que le « réseau n’est pas opérationnel »

Pourquoi la surveillance Citrix représente-t-elle un défi ?

Citrix VDI et XenServer sont de plus en plus populaires comme moyen d’économiser de l’argent, autorisez le BYOD, centralisez le contrôle et la sécurité des bureaux, réduisez les coûts et améliorez encore les performances des applications héritées. Malheureusement, s’appuyer sur ces solutions Citrix entraine également l’augmentation de la complexité de la chaîne de livraison des applications. Cela introduit de nouveaux défis lors du dépannage des plaintes de l’utilisateur final concernant les performances. Est-ce la livraison du trafic Citrix ICA qui est lente ? Est-ce les environnements Xen/VDI ? Est-ce que cela est dû aux applications accédées à partir du bureau virtuel ? Qu’en est-il des dépendances au niveau du système dorsal de ces applications ?

Citrix ajoute un nouveau niveau de « capture de données d'écran »

Dès lors qu'un utilisateur ouvre une session VDI, il est en contact avec le ou les serveurs XenDesktop/XenApp de Citrix. Ces derniers hébergent des sessions virtuelles avec un accès configuré à des services spécifiques définis et paramétrés par l'administrateur ; souvent, ces droits dépendent d'interactions extérieures avec Active Directory, une transaction séparée où la passerelle d'accès de Citrix via le serveur Web de contrôle d'accès avancé est à présent le client, dans une demande séparée. À partir de là, l'utilisateur peut ouvrir une session avec sa solution Citrix ; cependant, cette session sera largement composée de « captures de données d'écran », soit la couche émulation du trafic. Lorsque les utilisateurs commencent à subir des retards ou des ralentissements sur le protocole ICA le défi est d’isoler l’origine réelle du problème. Cela conduit l’utilisateur à blâmer la cible la plus facile...

Généralement, l’utilisateur avance que le « réseau est lent »

Les accusations visent généralement le réseau dans un premier temps et lorsqu’on ajoute Citrix à l’équation, il y a peu d’informations concernant d’où émane réellement le problème, parce que l’utilisateur final ne peut pas faire la différence entre des retards causés par leur appareil, le réseau, les serveurs ou les services auxquels ils ont accès. Le dépannage dans cet environnement complexe peut prendre des heures ou des jours pour identifier qu’un retard est bel et bien présent. Tandis que Citrix est capable de fournir des indicateurs de performance, l’équipe en charge du réseau ne peut pas toujours accéder à ces données ou celles-ci ne sont pas présentées au sein d’une vision couvrant toute l’entreprise et facilement exploitables. Citrix doit être surveillée comme toutes vos autres applications, au centre d’une perspective du réseau, c’est-à-dire sans devoir vérifier plusieurs outils et portails pour voir les performances réseau et applicatives. Seul un lien entre l’infrastructure et les performances des applications peut offrir à une organisation une connaissance approfondie des éléments pouvant affecter l’expérience de leurs utilisateurs finaux.

TruView™ a la capacité d’offrir une visibilité des performances au niveau frontal, comme le montrent les comparaisons par site et utilisateur, ainsi qu’une visibilité sur leur comportement et performances par application publiée et par serveur Citrix. TruView vous permet de visualiser les performances et l’intégrité de votre déploiement Citrix, et de déterminer rapidement quelles Machines Citrix et quelles ressources connaissent des retards, le tout avec un accès rapide aux saisies exactes des utilisateurs et des réponses Citrix afin d’effectuer une inspection approfondie des paquets.

Cela peut ensuite être mis en corrélation avec les transactions qui sont engendrées par l’environnement Citrix et les architectures d’application standard de niveau N frontale de Citrix, en utilisant une interface utilisateur simple, tout-en-un. Il est prouvé que ces éléments permettent à nos clients d’économiser un temps considérable lors d’un dépannage rétroactif, tout en offrant une manière efficace de devenir proactif dans le processus de gestion des performances de ce scénario de livraison d’applications. TruView™ propose une facilité « d’isolation du domaine du problème » incomparable dans un flux de travail guidé que nos clients trouvent intuitif. N’oubliez pas de consulter plus d’informations sur les capacités de TruView et de voir pourquoi les utilisateurs lui ont attribué un score parfait de cinq étoiles sur IT Central Station.


 
 
Powered By OneLink